Elle quitte la Société Générale et lance la première banque pour adolescents qui compte déjà plus de 35.000 utilisateurs

0
447
Diana Brondel, © Tract, D.R/YIRA Webzine 2020

Xaalys est la banque dédiée aux adolescents lancée par la jeune entrepreneure Diana Brondel après sa démission de la Société Générale, l’une des plus grandes banques de France. Diplômée de l’ESCP Business School, cette franco-sénégalaise est aujourd’hui à la tête d’une entreprise en pleine croissance. Lancée il y’a quelques années, l’application compte plus de 35.000 utilisateurs. Une néo-banque pour les adolescents de 12 à 17 ans.

Après dix années passées à la Société Générale, Diana Brondel a décidé de claquer la porte pour pouvoir réaliser son rêve. « J’y étais depuis dix ans, je commençais à m’essouffler. Ensuite, je ne me reconnaissais plus dans les valeurs. Et enfin, je me suis dit : aucune banque ne s’intéresse aux ados, pourquoi pas ? », indique la jeune entrepreneure dans une interview rendue publique alors qu’elle était l’invitée du Club entrepreneurs Challenges – Grant Thornton.

Le début de l’aventure n’était pas aussi facile. En effet, la jeune femme a dû perdre le confort du job et d’un salaire etc. « Au-delà de perdre le confort d’un job, d’un salaire, j’ai quitté des gens qui m’ont aidée à me construire et sont sentis trahis », affirme la jeune femme.

En effet, dans un monde où les banques ne s’intéressent qu’aux jeunes de plus de 18 ans, elle a donc identifié un besoin alors qu’à partir d’un certain âge, de nombreux adolescents sont conscients, sortent et commencent à dépenser de l’argent. «  Ils sont très à l’aise avec les outils digitaux, mais ils n’avaient aucune application pour gérer leur argent », répond la jeune dame à la question de savoir pourquoi avoir choisi les ados.

Xaalys propose une application duale pour le parent et l’adolescent afin d’aider ce dernier à devenir autonome financièrement. L’entreprise propose des modules d’épargne, d’éducation financière et de cagnotte pour financer les projets sous le regard des parents qui contrôlent les activités bancaires de leurs enfants. Xaalys est présent à Dakar au Sénégal et à Paris en France avec plus de 35.000 utilisateurs.

Xaalys coûte 10 euros, soit 6560 F CFA à l’inscription pour recevoir une carte, puis 2,99 euros soit 1962 F CFA par mois sans engagement pour le compte, la carte internationale, l’Iban et le contrôle parental. Hors d’Europe, l’utilisateur paie 15 euros, soit 9840 F CFA pendant 30 jours pour débloquer les moyens de paiement.

Jofrid MAYOSSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici