Gabon : après avoir prédit la chute d’Ali Bongo en 2015, et prêté serment en 2019 en qualité de président de la République, le prophète Steeve Doukaga-Doukaga n’a plus de revenus ni de logement et appelle à l’aide

0
1080
Steeve Douka-Doukaga et sa famille à la belle étoile, demande de l'aide, D.R/YIRA Webzine 2020

Depuis près de 24H, un post Facebook dans lequel une internaute lance un cri de détresse est devenu virale. Dans ce post, avec photo à l’appui, l’internaute affirme que « cette famille dort dehors depuis plusieurs jours. Ils n’ont plus de revenus ni de logement et 5 enfants dont le dernier qui a 4 mois », et de poursuivre que « M. Doukaga est joignable au 074557557. Il a Airtel Money sur ce numéro. Ils sont désespérés et ont besoin d’un peu de votre générosité ». Fait intriguant, l’homme de famille n’est autre que le prophète Steeve Doukaga-Doukaga.

Mais que s’est-il donc réellement passé pour que Steeve Doukaga-Doukaga se retrouve à la belle étoile avec sa femme et ses enfants ? Pour l’heure nous n’avons pas encore d’explications, le post qui date il y’a 18h a été partagé plus de 900 fois et près de 500 commentaires. Si aucune explication à l’origine de ce fait n’a été donnée par la personne à l’origine du post, il semblerait que le prophète politicien qui s’est autoproclamé président de la République gabonaise n’a plus d’argent pour prendre soin de sa famille et appelle à l’aide.

Contactée par notre rédaction, la famille confirme bien la situation de notre compatriote et va plus loin dans ses déclarations. Selon l’un des neveux de Steeve « il n’a plus rien et actuellement il est interné à l’hôpital général ». A la question de savoir ce qu’il y faisait, il assure que « Steeve a été agressé par des policiers et il a été conduit à l’hôpital ».

Steeve Doukaga-Doukaga s’est fait connaître au grand public en 2015 alors qu’il faisait une grève de la faim suite à une vision qu’il aurait eue sur le Gabon. Le jeune homme de Dieu de l’époque affirmait avoir vu deux anges dont l’un deux ayant une coupe rempli de sang se dirigeait vers certains quartiers de la capitale gabonaise. Sa grève de la faim avait donc pour but de retarder la colère de Dieu sur le pays selon ses propos. Dans le même temps, il prédisait la chute d’Ali Bongo Ondimba et l’insurrection populaire.

Nous y reviendrons !

Jofrid MAYOSSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici