Gabon : le mariage coutumier n’est possible que si l’un des conjoints est gabonais d’origine

1
825
Place des mariés lors de la célébration d'un mariage coutumier, ©, D.R/YIRA Webzine 2020

C’est ce qui ressort de la lecture du texte relatif à la proposition de loi portant reconnaissance légale et fixant le régime juridique du mariage coutumier au Gabon. Un texte adopté en première lecture par les vénérables sénateurs lors de la deuxième session ordinaire en fin d’année passée.

Selon l’article 3 du projet de loi qui sera prochainement débattu par les deux chambres du Parlement, « le mariage coutumier ne concerne que l’union entres personnes dont l’une au moins est gabonaise d’origine et relève de l’une ou de l’autre des coutumes nationales ».

Rappelons que dans un avenir proche, le mariage coutumier sera désormais reconnu en République gabonaise avec les avantages juridiques tout comme le mariage civil. Selon l’article 5 « Au terme de la célébration du mariage, un procès-verbal du mariage coutumier est établi et signé par les époux, deux représentants de la famille de l’époux et deux représentants de la famille de l’épouse ». Ce procès-verbal accompagné des pièces d’identité des époux et des représentants des familles  doit être enregistré et remis à l’officier de l’état civil territorialement compétent. Nous y reviendrons !

Jofrid MAYOSSA

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici