Gabon : des élèves frauduleux interdits de passer l’examen du baccalauréat session 2019-2020

1
1769
Image illustrative, D.R/YIRA Webzine 2020

Ils ne passeront pas le baccalauréat cette année. Il s’agit des élèves jugés frauduleux par le ministère de l’éducation nationale. Parmi ces élèves, certains sont accusés de s’être inscrits avec de faux bulletins et/ou moyennant une somme d’argent. Certains se sont inscrits avec des documents non conformes, d’autres sans bulletins ou sans dossiers, quelques-uns censés redoubler la classe de 1ère, et un censé redoubler la classe de 2nd.

La décision n°000004/MESRTTENFC portant sanctions des établissements privés ayant produit de faux bulletins ou ayant des élèves inscrits sur cette même base et des chefs d’établissements, enseignants, personnels administratifs et élèves de classe de terminale ayant procédé à des inscriptions non conformes à la réglementation en vigueur, empêchera à 250 élèves frauduleusement inscrits au baccalauréat session 2019-2020 de passer l’examen.

Dans un document daté du 7 août 2020 et portant la signature du ministre de l’éducation nationale, Pr Patrick MOUGUIAMA DAOUDA, parvenu à notre rédaction tard dans la nuit du 8 août, on y découvre un document de 9 annexes comportant des catégories de fraudes dont se sont rendus coupables des chefs d’établissements, des enseignants, certains agents du ministère de l’éducation, des élèves en complicité avec leurs parents, et bien d’autres.

Si à la première lecture le texte consacre une liste des chefs d’établissements suspendus de fonction et remis à la disposition du Secrétariat Général, en deuxième annexe, il consacre une liste des enseignants interdits de toute participation à l’organisation et au déroulement de tous examens et remis à la disposition des DAP et DZA. En annexe 3, l’arrêté fait état d’une liste des personnels administratifs remis à la disposition des DAP et DZA. En annexe 4, on y découvre la liste des établissements privés producteurs de faux bulletins sanctionnés de fermeture définitive avec interdiction d’exercer dans le domaine de l’enseignement.

L’annexe 5 de son côté dresse une liste des établissements privés ayant inscrit des élèves avec de faux bulletins sanctionnés d’avertissement, alors que l’annexe 6 consacre une longue liste des élèves incriminés inscrits  avec de faux bulletins et/ou moyennant une somme d’argent. L’annexe 7 présente  la liste des élèves incriminés inscrits sans bulletins ou sans dossiers, alors que l’annexe 8 évoque les élèves incriminés inscrits en classe de terminale avec un relevé du Bac des années antérieures. Enfin, l’annexe 9  dressé la liste des élèves incriminés inscrits en classe de terminale après « succès aux cours de vacances organisés au sein de leur établissement ».

Au total, c’est donc 250 élèves sanctionnés interdits de passer l’examen du baccalauréat session 2019-2020 pour les raisons évoquées précédemment.

Jofrid MAYOSSA

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici