A 27 ans Inès Mayagi se lance dans la production de jus de fruits après avoir perdu son emploi à cause du Coronavirus

2
624
© Mim's Drink, D.R/YIRA Webzine 2020

Ceci pourrait être le début d’une belle et passionnante aventure pour la jeune camerounaise de 27 ans qui, à cause du Coronavirus a perdu son emploi. Une situation très vite devenue une opportunité qui lui a permis de mettre en place son projet d’entrepreneuriat nommé Mim’s Drink.

Après avoir perdu son emploi, Inès a très vite compris la nécessité de mettre en place un projet d’entrepreneuriat qui lui permettrait  de vivre une passion. En effet, l’entreprise dans laquelle la jeune dame travaillait a dû se séparer d’elle à cause de la crise économique causée par le nouveau Coronavirus. Un mal pour un bien puisque la jeune dame transforme des fruits et plantes en boissons naturelles.

« J’avais été congédiée de l’entreprise où j’étais en stage. Pour limiter le stress et arrêter de dépenser mes économies, je me suis lancée dans la fabrication de boissons » indique la jeune dame sur le Forum africain des femmes entrepreneures (FAFE). Une initiative encourageante d’autant plus que la demande des produits naturels est en nette progression face aux produits souvent importés contenant des produits chimiques et très dangereux pour notre santé.

Mim’s Drink transforme et commercialise des boissons à base d’ananas, de gingembre, de papaye, de mangue ainsi que des infusions  à la citronnelle, au miel et à la menthe. Bien qu’ayant besoin de financement afin de renforcer son matériel de production, elle bénéficie déjà d’une petite clientèle devenue fidèle à ses produits naturels.

Voici un fait qui nous confirme bel et bien que dans une crise se trouve des opportunités à saisir. La Covid-19 mettant ainsi les économies en quarantaine, seuls ceux qui sauront mettre en place des business avec le temps survivront et sortiront vainqueur de cette crise qui s’annonce lourde.

Jofrid MAYOSSA

2 Commentaires

  1. Je suis plus que ravi de ton fighting spirit dont tu fais preuve.
    Tout ceci est le resultat de tes efforts consentis depuis lors. Je te connnais vaillante mais surtout pragmatique et opportuniste. La situation actuelle le demontre à souhait. Tu as sue saisir ton opportunité.
    Je ne puis que te souhaiter tout le bien du monde et prospérité dans cette nobre et illustre activité qui, parallèlement, contribue grandement amau bien de la santé publique.

    Ton fils, Etienne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici