A seulement 29 ans, Maya Horgan-Famodu dirige Ingressive Capital, sa société de capital-risque de plus de 5,5 milliards de Francs CFA

0
388
Maya Horgan Famodu, CEO Ingressive Capital, ©, D.R/YIRA Webzine 2020

Elle est considérée comme la plus jeune femme noire à lancer un fonds technologique et la plus jeune à lancer un fonds technologique en Afrique subsaharienne. Maya Horgan-Famodu, 29 ans dirige Ingressive Capital, une société de capital-risque qui pèse plus de 10 millions de dollars, soit un peu plus de 5,5 milliards de Francs CFA. Une véritable success-story digne d’un film hollywoodien.

Elle figure dans le classement Forbes des entrepreneurs de moins de 30 ans dans la catégorie technologie, et est classée parmi les 10 femmes les plus inspirantes de l’écosystème technologique au Nigéria par Business Insider

Après avoir étudié aux Etats-Unis, et travaillé brièvement au JPMorgan à New York, la jeune nigériane a lancée en 2017, la société de capital-risque, Ingressive Capital afin de permettre aux investisseurs internationaux d’investir directement dans les startups technologiques sur le continent africain. « Nous construisons un pipeline à partir du moment où un étudiant désire se lancer dans la technologie jusqu’à son introduction en bourse. La famille d’entreprises d’Ingressive grandit et soutient l’écosystème africain du début à la fin du voyage d’un technicien », indique la jeune entrepreneure.

Alors qu’elle n’avait que 23 ans Maya Horgan-Famodu faisait son entrée dans le domaine du conseil en investissement. Avec sa petite expérience acquis à la JPMorgan de New York, elle va fonder Ingressive avec pour ambition de convaincre les investisseurs à s’intéresser aux potentiels non négligeables des start-up africaines. Un pari qu’elle a d’ailleurs réussi avec succès.

Avec plus de 93% de pénétration mobile et plus de 650 millions d’utilisateurs mobiles, l’Afrique devient de plus en plus un foyer technologique avec de réelles opportunités d’investissement dans les startups dont le modèle séduit une population relativement jeune (41% des 1,3 milliards de personnes en Afrique sont âgées de moins de 15 ans et 75% de la population a 35 ans).

En effet, Ingressive investit entre 200.000 et 400.000 dollars, contre 10% des actions de ces startups. Fort de son succès, la société a, en seulement 3 années d’existence, travaillé avec plus de 50 jeunes entrepreneurs et investisseurs.

Jofrid MAYOSSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici