Interview avec Felicia Falana, 20 ans, développeur web et juriste

2
1134

Je suis MANGUEDI FALANA Assimaou, née le 11 juin 1999 à Libreville de nationalité gabonaise.

(YIRA Webzine) D’emblée qu’est-ce qu’un développeur Web ?

FAF : Un développeur web  est un informaticien, pouvant créer des sites web ou applications web, en utilisant des langages de programmation.

(YIRA Webzine) Comment êtes-vous devenue développeur Web ?

FAF : Je suis devenue développeur web grâce à la formation donnée par l’ECOLE 241 dont le fondateur est Mr Sylvère BOUSSAMBA. Ce Leader m’a fait découvrir mon talent dans le numérique. Alors l’ECOLE 241 est une école qui forme dans les nouveaux métiers du numérique dont le développement web et le référencement digital.

(YIRA Webzine) Quels sont vos réalisations depuis que vous êtes dans ce domaine ?     

FAF : Je suis partie de zéro, sachez-le, c’est à dire que je n’avais aucune connaissance dans le domaine si ce n’est faire des saisies pour mes exposés au lycée. J’ai pu réaliser mon Curriculum vitae numérique, c’est comme une sorte de site web mais qui vous présente. J’ai aussi des travaux en groupe, Je suis en ce moment sur mon projet personnel appelé « Bièle », qui sera la version numérique (site web et application mobile) pour mon futur restaurant.

(YIRA Webzine)  A seulement 20 ans vous êtes Développeur Web et Juriste, quels sentiments ressentez-vous ?

FAF : J’aimerai signaler que je suis une juriste en devenir, je suis en train de débuter mes études en droit. Mais s’il faille faire une projection dans le futur alors je dirai simplement que le ressenti est fort, il n’y’a rien de mieux que de faire ce que l’on aime.

(YIRA Webzine) Quels liens faites-vous entre le droit et le numérique ?

Je n’ai pas encore trouvé ma propre définition de cela mais j’y travaille encore.

(YIRA Webzine) Pensez-vous que les femmes peuvent prétendre à un bel avenir dans un secteur (Développeur web) dominé par les hommes ?

FAF : Je pense que oui, il n’y’a aucun domaine réservé uniquement pour les hommes, toutes les femmes de l’ECOLE 241 sont des exemples. Rien n’est facile c’est vrai mais tout est possible.

Je vous prie de regarder le film « Les figures de l’ombre » de Théodore MELFI et vous aurez une réponse plus claire. Les femmes peuvent tout faire et d’ailleurs le code n’est pas sorcier. Faites un tour à l’ECOLE 241.

(YIRA Webzine) Comment s’attacher de vos services ?

Tel : 074.38.97.21                   

E-mail : feliciafalana11@gmail.com

Facebook : Felicia Falana

2 Commentaires

  1. Heya i’m for the primary time here. I found this board and I to find It truly useful
    & it helped me out a lot. I’m hoping to present one thing back
    and help others like you helped me.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici